VOICI LE MEILLEUR TRAITEMENT POUR LES FIBROMES UTEREINS

LE  TRAITEMENT NATUREL EST LE MEILLEUR  CONTRE LES FIBROMES UTEREINS

Un fibrome de taille imposante peut diminuer la fertilité en bloquant les trompes de Fallope ou en empêchant la nidation de l’embryon. Mais ne vous inquiétez pas notre remède naturel vous aidera a vous débarrasser des fibromes petit a petit afin de vous éviter une intervention chirurgicale. C’est la meilleure solution pour vous soigner avec succès. Cette composition a base de plantes et racines a prouvée son efficacité avec des dizaines de cas résolus.

POUR AVOIR LE PRODUIT FINI , CLIQUEZ ICI

Les fibromes sont des tumeurs bénignes (non cancéreuses) qui se développent au niveau de la paroi de l’utérus. Leur nombre et leur localisation peuvent varier d’une femme à l’autre, de même que leur taille (allant de quelques millimètres à plusieurs centimètres).aussi appelés myomes, léiomyomes ou fibromyomes utérins, les fibromes apparaissent généralement chez les femmes après l’âge de 30 ans. Leur taille peut varier de la grosseur d’un pois à celle d’un pamplemousse.

POUR AVOIR LE PRODUIT FINI , CLIQUEZ ICI

QUELS SONT LES 3 TYPES DES FIBROMES ?

°les fibromes intramuraux (le type de fibromes le plus courant) sont situés dans le myomètre,
°les fibromes sous-séreux se développent vers l’extérieur de l’utérus,
°les fibromes sous-muqueux ou endocavitaires sont plus rares et grandissent sous l’endomètre, pouvant alors occuper un certain espace dans la cavité utérine.

Dans la majorité des cas, les fibromes n’entraînent aucun symptôme. Cependant, ils peuvent parfois être très gênants et provoquer des saignements menstruels abondants, toutes sortes de douleurs et des envies fréquentes d’uriner. De plus, les fibromes occasionnent parfois des problèmes de fertilité. Le fibrome utérin est la tumeur non cancéreuse la plus fréquente chez les femmes en âge de procréer. On estime que de 20 % à 40 % des femmes caucasiennes et jusqu’à 50 % des femmes afro-américaines de plus de 35 ans ont des fibromes utérins. Après 50 ans, cette proportion passe à 70 % chez les femmes caucasiennes et à 80 % chez celles d’origine africaine1. Cependant, plus de la moitié de ces fibromes n’entraînent aucun symptôme, il est donc difficile d’estimer leur prévalence exacte.

POUR AVOIR LE PRODUIT FINI , CLIQUEZ ICI

QUELS SONT LES SYMPTOMES DES FIBROMES ?

°Des pertes vaginales comme de l’eau (hydrorrhée)
°Des douleurs dans le ventre ou au bas du dos.
°Une envie fréquente d’uriner si le fibrome exerce une pression sur la vessie.
°Une distorsion ou un gonflement du bas-ventre.
°Des douleurs durant les relations sexuelles.
°Une infertilité ou des fausses couches répétées.
°Une constipation si le fibrome comprime le gros intestin ou le rectum.
°Des troubles au moment de l’accouchement ou de la délivrance (expulsion du placenta). Un fibrome volumineux peut par exemple entraîner une césarienne s’il bloque le passage empêchant l’expulsion de l’enfant.

POUR AVOIR LE PRODUIT FINI , CLIQUEZ ICI

La plupart des fibromes utérins passent inaperçus et n’ont pas de conséquences sur la santé. Mais dans certains cas, des complications peuvent y être associées et se traduire par :

°Des hémorragies. Quand un fibrome entraîne d’abondantes pertes de santé, il peut même entraîner une anémie ;
°Une baisse de la fertilité. La plupart des femmes ayant des fibromes sont fertiles et vivent des grossesses normales. °Néanmoins, un fibrome de taille imposante peut diminuer la fertilité en bloquant les trompes de Fallope ou en empêchant la nidation de l’embryon;
°des problèmes pendant la grossesse. Les femmes enceintes qui ont des fibromes courent davantage de risques de faire une fausse couche et d’accoucher prématurément. Ce risque dépend toutefois de la taille et de la localisation du fibrome dans l’utérus4;
°la compression des organes voisins. Si le fibrome est volumineux, il peut comprimer la vessie, le rectum ou les uretères, qui sont les canaux qui relient les reins à la vessie. Cela peut être source de douleurs et de complications plus ou moins graves (rétention d’urine, constipation…

POUR AVOIR LE PRODUIT FINI , CLIQUEZ ICI

QUELQUES MESURE DE PREVENTION

Bien que la cause des fibromes demeure inconnue, les femmes physiquement actives y seraient moins sujettes que les femmes sédentaires ou obèses. On sait que les graisses corporelles sont productrices d’œstrogènes et que ces hormones contribuent à la croissance des fibromes. Faire de l’exercice et maintenir un poids santé pourraient donc assurer une certaine protection.

Related Posts